Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 20:15



Alors pour que Julien communique avec moi, et son entourage, et qu'il n'est pas verbal, on veut qu'il puisse être capable de demander des objets qu'il aime particulièrement en faisant un signe, en signant l'objet ou l'activité.

Comment mettre ça en place?

On suit sa motivation pendant une grosse partie du temps, dans le but de voir par quoi il est motivé, qu'est ce qu'il aime, à quel moment il aime ça, etc...on a à disposition des objets, jouets, activités, et on lui présente: on note si il s'approche, si il il prend l'objet, ou si il s'en va. 
  
     
Buts

1. L'un des buts est de lui montrer qu'on est "interessant", car on donne des choses qu'il aime, le tout sans rien demander. Si il aime particulièrement un jouet, tel bisuit,  telle chanson, que c'est par nous qu'il obtient tout ça, il va finir par nous associer à des choses bien, et notre présence sera vue comme quelquechose de "positif" pour lui, on ne sera  pas "aversif". 
Bien sur il faut y aller doucement, cool, ne pas lui sauter dessus, c'est lui qui doit venir prendre l'objet qu'on présente.
C'est un peu comme apprivoiser un animal, un chat. J'ai un chat, et finalement c'est un peu pareil, si je lui saute dessus, si je lui cours après dans mon appart., il va partir sous le lit!

Au final, si quand on est dans son champ de vision il est content, qu'il vient vers nous, c'est déjà énorme, car il a quand même de l'autisme, et n'a pas un interet particulièrement grand à voir bouger et parler des personnes, car nos faits et gestes ( langage compris) sont impévisibles pour lui, donc il est méfiant.


2. L'autre interet est de lister les objets qu'il aime: le but est dans le temps d'augmenter cette liste , qu'il ait un large éventail d'objets-activités susceptibles d'être demandé(e)s .


  Comment profiter d'une motivation spéciale pour un objet?

Par exemple j'ai remarqué que Julien aime lécher des bisuits.

 
Ce sont des biscuits sans gluten et sans caséine, car il est intolérant à ces protéines, comme bon nombre d'autistes!!!!!) je mettrai un article concernant ce régime.

J'ai regardé sur intenet, en langage "makaton" comment on signait "biscuit" ( on tapote une joue avec son poing fermé, deux fois de suite).
 Pour lui apprendre, je lui donne un morceau de bisuit sans rien n'exiger de lui . Si il en veut un autre car il est motivé, je dis "biscuit" , je montre le signe "biscuit". Si il ne fait pas le signe ( difficultés d'imitation), je redis "biscuit en l'aidant physiquement à faire le signe. Et, puisqu'il a signé ( avec mon aide totale ), je lui donne le bisuit en disant à nouveau "biscuit!!!!!!!"

Comme dans ce cas je l'ai aidé beaucoup, il a peu de biscuit. Plus il est autonome dans sa demande, plus il a une grosse portion de bisuit.

Maintenant Julien demande parfois des bsicuits spontanément, avec ou sans voir le biscuit, et je lui en propose régulièrment.

Objectif:
Julien doit faire le plus de demandes possibles d'objets motivants pour lui: plus il en fera, plus il aura envie d'en faire , et plus on avancera dans le programme.

Partager cet article

Repost 0
Published by groda et ptitsa
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : autisme
  • autisme
  • : Vue générale de l'autisme en France, témoignages.
  • Contact

Profil

  • mag2
  • Autre blog :
http://blogs.lexpress.fr/the-autist/
  • Autre blog : http://blogs.lexpress.fr/the-autist/

Humour