Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 09:12

Je suis un jeune adulte autiste de 23 ans. Jusqu'en 2009, je n'étais pas diagnostiqué,j'ai été rangé dans la catégorie des dysarmoniques évolutifs. Mes parents ont su que j'étais autiste en regardant Ray Man notamment pour les regards aux plafonds, le manque d'habilité sociale, les difficultés pour communiquer.

 

J'ai traversé toute ma vie,sans fautes scolaires,sans aucun aménagement spécifique jusqu'en 2008.Du primaire jusqu'au Baccalauréat tertiaire option comptabilité et finances, en passant par le brevet des collèges, l'énergie familiale a permit un bon investissements scolaire et à compenser le rejet social persistant.

 

Quand j'ai commencé mon cursus d'expertise comptable en classe préparatoire, mes difficultés se sont aggravées et même répétées : je suis parti chercher mes réponses un peu partout.

Je suis allé de cabinets de psys en psys,aucun n'a pu me diagnostiquer,me confortant ainsi face à un mur d'échec.

 

Que ne fut pas ma surprise quand je découvris sur internet l'existence du syndrome d'Asperger. En lisant l'article en question, c'était mon portrait tout craché et c'était plus ou moins le corollaire après ma naissance prématurée. Vent ensuite le livre de Tony Attwood, Ben X. Le diagnostic s'établira au CRA de Limoges,après une lettre récapitulative de mon parcours.

 

En même temps que mon diagnostic se précisait et que mes parents et moi même déculpabilisions,il a fallu mener de front le deuxième semestre. Dans la foulée,j'ai pu me trouver un stage chez une experte comptable bienveillante.

 

Conscient que le diagnostic et la reconnaissance MDPH n'était qu'une étape,il me fallait me trouver un endroit ou je puise poser des questions et progresser. J'ai pu ainsi connaître l'association SAtedi ou j'ai connu le président. La particularité de SAtedi : ceux qui décident sont TED et non pas NT ( Neurotypique, non autiste ) comme dans une majorité d'associations en France.

 

Au gré de mon acceptation,les examens se passent grâce à un tiers temps précieux pour les écrits. Le stage est un franc succès au prix d'un investissement intensif. Mon réseau s'enrichit du docteur Macé : spécialiste national du Syndrome d'Asperger.

 

Ma deuxième année se poursuit avec ses exigences d'assiduité et de travail accru. Je m'accroche autant que je peux, je met en place des stratégies très strictes pour me forcer à suivre le rythme. Le jeux vidéo call of duty modern warfare 2 ainsi que quelques musiques adéquates avec du sport arriveront à me faire passer le cap du 1er semestre. J'arrive même à faire mieux au deuxième semestre. Coup de maître de ma part,les UV les plus difficiles sont validés avec 10.75 points d'avance notamment en finance d'entreprise,comptabilité approfondie,droit des sociétés. L'informatique est validé au prix d'un travail acharné à l'aide de livres spécialisés. Je réalise mon stage dans un grand cabinet d'audit ou je me perfectionne un peu plus dans la tenue de comptabilité pendant un mois.

 

Quand à ma troisième année,elle se poursuit avec quelques turbulences: un enseignement en contrôle de gestion défaillant,un mémoire prenant et exigeant(ça use la finance),les évènements dans le monde arabe. L'environnement familial est un peu perturbé suite a certains choix de ma grande soeur.

 

J'arrive à valider mes derniers écrits au prix d'une préparation intensive et détaillée. Ma soutenance se passe très bien.

 

Je me met ensuite à chercher un contrat de professionnalisation pour mon master en comptabilité : les entreprises contactés se défilent tous par un "nous ne pouvons pas y donner une suite favorable".

Ce revers me déçoit et me met en colère : pourquoi moi, Asperger,je n'aurais pas de contrat alors que les autres ,neurotypiques,en auraient un?

 

Je dois me rendre à l'évidence:mon CV doit être revue et ma stratégie changée : la haute vienne ne peut pas répondre à mes demandes. Je vais alors sur des grandes villes, notament la région parisienne. Je démarche plusieurs écoles,j'obtiens plusieurs entretiens qui ne seront pas concluants pour diverses raisons" trop qualifié pour le poste", "pas le profil adéquate",etc...

 

J'essaie alors de me chercher un emploi de comptable. Je démarche plusieurs entreprises en faisant de nombreux allers et retour à Paris. Je tiens face aux tests de recrutements et aux consultants RH. Mais l'opérationnel ne me veut pas. Soit je suis trop spécialisé en finance,soit je ne suis pas assez expérimenté,soit on a préféré des candidats internes. J'ai été démarché lors de la semaine de l'emploi et du handicap ainsi qu'après l'évènement handiday.

 

J'essaie aussi la voie contractuelle du ministère des finances publics. Dix candidatures pour deux réponses positives et huit refus. J'apprend d'ailleurs que la majeur partie des postes sont pourvus par le concours.

 

Je n'ai pas parlé d'Asperger,ni d'autisme lors des entretiens.

 

Et puis je me suis trouvé un stage au service comptable d'une entreprise de santé que ma mère connaît via son travail de médeçin.

 

Que dire sur les traitements proposés?

 

D'une façon générale, j'observe beaucoup de gesticulations.

Des gesticulations de la part des tenants de la méthode psychanalytique,prouvée pour être inefficace depuis trente ans, invalidée internationalement, et qui plus est très coûteuse.

Des gesticulations des autres qui veulent dresser les autistes via des méthodes comportementales, pour se conformer à des normes.

Ces gesticulations ne permettent ni un débat serein,ni aux uns et aux autres de s'y retrouver. Mon expérience me démontre qu'avec un Syndrome d'Asperger, le travail sur le comportement ne doit pas être l'objectif. Il faut aussi que la personne s'épanouisse, exprime son potentiel, tout en arrivant à être avec les autres et non pas contre eux.

 

Je me souviens très bien de ces périodes déprimantes ou l'aspect comportemental était un objectif et le reste était ignoré. Il me fallait alors faire la distinction entre ce qui relève effectivement des impératifs sociaux et des impératifs personnels. L'arbitrage n'est pas évident surtout lorsqu'on est habitué au déni de soi même et aussi des autres.

 

La lecture d'ouvrages de sciences humaines peut aider pour comprendre pourquoi le monde d'aujourd'hui en est où il en est. Pourquoi nous demande-t- il en permanence de nous adapter sans nous permettre pas d'utiliser nos potentiels pour nous valoriser?

 

C'est ce que nous semble être ce monde,en apparence impitoyable et injuste. J'utilise alors ma curiosité,ma spontanéité pour découvrir les autres facettes : un monde qui évolue plus vite, des codes variables, certaines caractéristiques encore conservés.

 

Je me suis aussi tellement ouvert pour me confronter à la réalité que je me sens moins en retrait. Bien sûr mes traits qui font de moi quelqu'un quelque part "spécial" n'ont pas trop disparu.

 

Je suis arrivé là grâce à ma volonté d'aller de l'avant et de vivre et aussi grâce à mes parents,ma famille. Sans volonté ni envie de vivre malgré les nombreuses embûches,je en serais pas en vie aujourd'hui. Sans famille et parents actuel ? Peut être que j'aurais eu une vie sociale plus riche mais moins de possibilités scolaires...

 

Peut être que j'aurais été dans un autre pays ou qui sait un autre destin m'aurait attendu.

 

Quoi qu'il arrive,je veux vivre même neuro-atypique. Je ne vais pas céder aux embûches,ni aux caprices de la défaite,du renoncement. Je vais continuer de faire valoir mes intérêts d'aller de l'avant. Jusqu'a nouvel ordre en France,nous ne vivons pas en dictature. Dieu merci, si les hommes ne sont pas assez fou pour se massacrer entre eux, je ne risque rien. Tout au plus des réticences du monde du travail mais je les briserai avec de l'aide,c'est certain.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Benoit 23/03/2012 14:17

Merci pour ce témoignage mettant en exergue en queoi les attentes objectives d'une certaine catégorie d'autistes - à laquelle j'appartiens également - peut différer de l'idée que l'on s'en
fait.
Si vous me permettez, je vous félicite de faire preuve d'une si grande maturité sur votre situation à votre âge.

Présentation

  • : autisme
  • autisme
  • : Vue générale de l'autisme en France, témoignages.
  • Contact

Profil

  • mag2
  • Autre blog :
http://blogs.lexpress.fr/the-autist/
  • Autre blog : http://blogs.lexpress.fr/the-autist/

Humour